Close

Financière Florentine 2020

3 janvier 2020

Financière Florentine 2020

Financière Florentine 2020

Financière Florentine 2020 : pas le moment de mollir !

Financière Florentine 2020. 2018 s’était terminée avec de très fortes incertitudes autour d’Interactive Wall, Kiupe et Fauns, cette dernière entrant en redressement judiciaire en toute fin d’année.

De quoi vivre au plus près notre engagement d’accompagnement humain, mais aussi d’un premier retour sur notre modèle : durée d’engagement, taux de réussite, effets levier

Ces événements et réflexions qui mûrissent encore nous ont amenés à des observations plus claires :

Engagement : durée et taux de survie

Vu le type de risques que nous prenons et notre modèle humain et économique, les statistiques de survie des entreprises sont les plus pertinentes. Il en existe une publiée en 2010 dans sa dernière mise à jour : 60% des entreprises survivent à 5 ans (INSEE)

Voilà ce que la France est capable de faire sans nous. Que viser avec nous ? Eh bien, diviser par deux le taux d’échec : soit 80% de taux de survie à 5 ans.

Mais nous n’étions sans doute pas dans la meilleure position pour poser ce benchmark en fin d’année avec les défauts de Kiupe, puis Fauns en toute fin d’année.

Nous nous en sortons avec 73% à 4,4 ans. Nous ne pourrons donc pas atteindre notre objectif de 80% sans continuer à investir et en faisant fruit de toute expérience.

Continuer à mieux investir

Nos moyens limités nous poussent à choisir des entrepreneurs qui trouvent le bon équilibre entre rentabilité (pragmatique) et ambition, ce que n’ont finalement pas réussi ni Kiupe, ni Fauns, ni même In Fusio qui n’avait cependant pas les mêmes moyens à disposition.

L’intégration de la Financière Florentine dans l’équipe est un autre facteur important, non seulement d’un point de vue humain (compliqué chez Kiupe) mais aussi décisionnel (difficile pour In Fusio, Fauns).

Pour 2020, nous avons décidé de nous engager davantage aux côtés des participations qui nous ouvrent la porte à créer ensemble :

  • Une fois notre premier investissement couronné de succès (3-4 ans), être capables d’apporter une deuxième enveloppe de 50k€ pour conforter les fonds propres et l’ambition de la société
  • Au-delà de l’engagement opérationnel de Pierre Frécon et les revues annuelles avec les entrepreneurs, proposer des actionnaires volontaires de Financière Florentine au comité stratégique de chaque entreprise, piloté par les entrepreneurs

Nous verrons bien. En tout cas, nous ne lâchons rien et ne mollissons pas avec la nouvelle année !

N'hésitez pas à en parler autour de vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *